-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde
Cet armorial présente maintenant l'ensemble des Grands-Croix de l'Ordre de Saint-Louis, tant ceux reçus sous l'Ancien Régime que sous la Restauration.
Pour certains d'entre eux cependant, je n'ai pas été en mesure de retrouver leurs armoiries.
Aides et commentaires sont les bienvenus.
 
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.

Louis Aloys Joseph Joachim François-Xavier de Hohenlohe

Louis Aloys Joseph Joachim François-Xavier de Hohenlohe
(Bartenstein, 18 août 1765 - Paris, 31 mai 1829)
Prince de Hohenlohe-Waldenbourg-Bartenstein et du Saint-Empire (1798)
Pair de France (1827)
Gouverneur de Galicie (1806)
Inspecteur-Général de l’Infanterie (1815)
Général-Major (1799 Autriche), puis Lieutenant-Général (1806 Autriche, 1815 France)
Maréchal de France (1827)


Grand-Croix de l'Ordre de Saint-Louis (1823)

Parti de un et coupé de deux : 1, d’or, à l’aigle bicéphale de sable, becquée, languée et membrée du champ ; 2, d’azur, à trois fleurs de lys d’argent ; 3, d’argent, à deux lions léopardés (alias léopards) couards de sable (Hohenlohe) ; 4, coupé de sable au lion léopardé d'or et losangé d’or et de sable (Langenbourg) ; 5, d’azur, à cinq massues d’argent (3 et 2) ; 6, coupé enté de gueules et d’argent (Limbourg) ; à la champagne de gueules (Droit de Régale) ; sur-le-tout de gueules, à la champagne d’argent, couronné d’un bonnet princier.

4 commentaires:

  1. Je croyais que les Hohenlohe portaient une panthère ...
    Quel est leur quartier dynastique dans tout ça ?!

    RépondreSupprimer
  2. pardon, je viens de voir votre blasonnement.

    RépondreSupprimer
  3. Des léopards couards ne sont-ils pas censés regarder le spectateur de face en ayant la queue entre les jambes ?

    RépondreSupprimer
  4. Saludos

    coupé de sable au lion léopardé [d'or] et losangé d’or et de sable (Langenbourg) ;

    RépondreSupprimer

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL